Menu

4 facteurs de réussite

Back to blog list

Depuis un peu plus de deux ans, nous avons pris l’habitude de nous retrouver toutes les 3 pour des lectures de portfolio / de galerie complète / pour parler marketing ou relation client, pour étudier nos sites internet etc. Bref assez rapidement, nous avons commencé à avancer ensemble.

Cette idée de workshop, elle est venue tout naturellement. Nous avons vite réalisé la chance et le bénéfice à travailler ensemble et il nous a paru intéressant de partager ce qui nous avait fait concrètement avancer ces dernières années.

Nous avons analysé 4 points:

le collectif

Photographe est un métier solitaire et l’homme est un animal social (certains plus que d’autres, c’est vrai). Depuis que nous avons commencé, les formations ont été la première manière de rencontrer d’autres photographes. Au fil des années, des workshops, des conférences et des voyages, nous avons construit notre réseau (et nous nous sommes senties moins seules :)). Mais surtout, nous sommes sorties de notre tour d’ivoire. L’échange avec ses paires donne de la force, du soutien. Et cela permet de se sortir de situations difficiles ou de dédramatiser certaines situations communes à tous etc. Comme dirait Marie-Astrid (AMA Conseil, un de nos supers sponsors) “tout seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin.”

Ernestine et sa famille reportage de mariage a Paris et dans toute la France

le regard des autres sur son travail

La suite logique du paragraphe précédent. Faire des lectures de portfolio permet d’avoir un avis extérieur sur son travail. Le regard d’autres professionnels est précieux (dans la mesure où il est constructif ). Nous avons tendance à répéter les même erreurs, à mettre beaucoup d’affect dans nos images, à projeter dans nos images des éléments de lecture qui n’y sont pas… Des choses qui sont évidentes pour autrui et que nous ne voyons pas. Montrer son travail peut paraître terrifiant (et des fois ça fait mal à l’ego). Mais c’est un gain de temps énorme et une vraie possibilité de s’améliorer.

la pratique 

La théorie c’est bien, mais tout le monde le sait, c’est à force de pratique qu’on intègre de nouvelles habitudes, qu’on met en place le changement. Alors il n’y a pas de secret! Il faut pratiquer, pratiquer, pratiquer! Il y a plein de manière de faire : imaginer un projet personnel (et s’y tenir), s’imposer des contraintes (1 photo/ jour, shooter avec un seul objectif etc.), être second shooter pour un autre photographe, faire de la street photographie… le tout c’est de pratiquer et de pratiquer régulièrement. On acquiert des réflexes, on teste des choses, on travaille sa créativité… il n’y a que des bénéfices.

l’inspiration

Expo, livres, films, musique, théâtre, sport, voyages etc l’inspiration est partout mais il faut la nourrir. Sachez reconnaître ce qui vous inspire et nourrissez-le. Travailler son regard en regardant le travail d’autres photographes (et si possible pas de mariage, il faut s’ouvrir), voir comment les maîtres de la peinture classique gèrent la lumière/la composition etc. s’inspirer de l’univers d’un réalisateur, d’un auteur… Changer de décor…. S’inspirer, c’est développer sa créativité, c’est ouvrir des cases qui nous permettent de sortir de notre zone de confort le moment venu.

0 comments

Here is no comments for now.

Leave a reply